[Old School Sunday] Aphrodite’s Child et le jour du seigneur

  • Acheter sur iTunes
  • Acheter sur Amazon

Pour ce voyage dans le temps, je vous demande d’avoir un esprit très ouvert. Aphrodite’s Child groupe de funk pop rock psychédélique, des années 60 et 70 dont faisait parti, Loukas Sideras, Vangelis et le célèbre Demis Roussos.

Je veux vous parler tout particulièrement de l’album 666 une oeuvre expérimentale pour l’époque (1972).
La conception de cet album, dont fait parti cette ode à Aphrodite, s’inspirait du livre des Révélations, de l’apocalypse selon St Jean.

Le titre infinity peux vous faire sourire, c’est tout à fait normal, mais si vous vous laissez aller, les cries orgasmique et le rythme tribal vous entraînent, et ne vous lâchent plus.

Mettons un nom sur la voix de ces orgasmes: Irène Papas, célèbre actrice grecque. Elle chante des « I was, I am, I am to come, I was » (je vais jouir) sous forme de râles et de cries très expressifs. Les paroles sont l’inversion de celles de la représentation du Bien dans l’Apocalypse de Jean (« Who was, is, is to come ») reprises en remplaçant la troisième personne par la première personne (passage du « il » au « je »).

La plaisanterie n’a pas plus, paraît-il. En 1972 en Grèce, c’est encore la dictature des colonels. On a accusé Irène Papas et le groupe d’être sacrilège.
On peut se demander si ce n’était que de l’humour puisque Vangelis et Demis Roussos ont  par la suite endossé un style ésotérico-mégalo très « gourou de secte », hérité des mouvements hippies et psychédélique. Certains considèrent que l’album 666 est une relecture « plus intelligente » des Evangiles. En tout cas, l’idée était audacieuse.

Petite anecdote, cette musique a été utilisé dans le film « Voyance et manigance » d’Éric Fourniols, avec Dieudonné, Emmanuelle Béart, et Serge Hazanavicius.

Pour « The Four Horsemen » on a des mélodies enjôleuses,des voix angéliques, en font un titre issu du mouvement hippie, qui va vous donner des envies de couronnes de fleurs dans les cheveux, et de courses folles, nue dans les champs.

AMEN.