Artiste : , ,

Titre :

Style : ,

GUACHA : La maîtrise de l’Art !

Salut à tous ! Je voudrais commencer ce post en vous remerciant d’être toujours plus nombreux à visiter notre site. Et justement j’ai un petit cadeau pour vous ! « Guacha » est une pépite du rap français, née de la collaboration entre Son of Kick (aussi dit Micro Coz), Grems et Disiz que l’on retrouvera ensuite dans « rouge à lèvre » et « club sandwich ».

Sur un son extrêmement travaillé, adouci par la voix apaisante de Natalie Clavier, les trois rappeurs laissent leur style s’épanouir jusqu’à en effleurer la perfection.

Les paroles, parfois difficiles à saisir, abordent métaphoriquement le sujet de la liberté. Grems en cowboy attaque avec un flow incisif ultra rythmé. Ce rappeur, grapheur, designer est notamment connu pour son univers déroutant et son incroyable énergie sur scène.

Alors ça galope ?
Décide-toi entre les Stetsons, la plume, la pipe ou la clope,
Dans le farwest t’es le roi de la parlotte.
Indécis, entre tipi, le ranch ou le paddock
Hey ! Géronimo qu’est ce que tu fumes dans ton calumet?
C’est chelou, tes sapes et ton amulette,
Tu vas te réincarner en rat musqué,
Super ton totem ! Ah mais c’est de l’art tu sais !
Oh mais t’es un cowboy à la Clint Eastwood.
Sur la Mississipi road t’entends des vies qui coulent.
La diligence bombarde et le bruit qui court.
Avec un colt tu peux serrer des Calamity ouh
Ah ! Allez viens j’t’entraîne, viens j’t’enseigne le Remington c’est d’enfer
Nous aussi on a des pipes étrangères.
C’est nous les flics ou l’équipe qu’on appelle quand on t’enterre.

 

Puis suit Disiz, le maître que l’on ne présente plus. Sûrement l’un des plus grands rappeurs français qui nous envoie ici un flow posé et maîtrisé.

Et un natif typique, mec pourquoi tu trip?
Bienvenue dans ton tipi, vas-y tires sur ma pipe.
Couronne de plumes sur ma tête, racée comme une squaw,
Tu règnes sur tes terres comme un loup a coups de crocs,
Les blancs ne savent pas sauter mais ils savent mentir,
Christophe Colomb, Cortez, des destructeurs d’empire,
Que des visages pâles pour des cœurs foncés,
Ils ont tout niqué, des incas jusqu’au mayas, quel concept
Tu vas pas suivre ce cowboy, cette bouse de bison.
Pourquoi t’hésites ? Vas-y vite, c’est ici ta maison.
Traversons la pleine, caressons la nuit.
Là-bas t’attend une reine, une reine cherokee.

 

Et on finit avec Son of Kick qui ne se contente pas d’avoir composé ce son de folie mais en profite aussi pour nous envoyer une mitraillade des plus impressionnante.

Oh la la ! les gars vous m’avez cassé la tête.
Hors-la-loi de base qui parlent que de gâchette.
Apache tu m’laches ou tu vas prendre une pastèque.
Pas de Stetson, pas de plume sur la crête.
Le rodeo, j’kiffe pas, y a pas de Psychostep,
Que des gros gay drogués au Jack Daniel’s,
Que des fafs et des meufs qui s’habillent comme des mecs,
Plein de taff pour mes reufs qui tapinent comme des schneks.
J’passe devant ton tipi Pony,
Plein de peaux de bisons bizarres, j’péfli,
Plein de squaws qui lèchent les scalpes tout chauds de George Abitbol et de Billy.
Pas de santiags, pas de sandales, mes sabots c’est des Air Max One ou des Vandals.
Pas de selle, pas de rênes, pas une bête mais
J’suis un cheval qui n’a pas de maître.

 

Voila j’espère que vous avez apprécié ce clip signé Nicolas André. C’est vrai que c’est un peu déconcertant sans biatchs, sans grosses liasses de billets et sans tuning … mais je suis sûr que vous me pardonnerez!

A la prochaine !

 

Au Suivant Poste

Précedent Poste

Publié le 26 mars 2013 | Par Guillaume